Médiéval, Celte...

Ya mieux, mais c'est plus cher...

Votre serviteur, alias NEMO (c'est du latin) a eu un parcours médiéval assez chaotique.

Voyez plutôt :

Naissance dans le compté de Bretagne en l'an de grâce 1061.

Enfance heureuse et aptitude au combat qui font de moi une recrue pour le seigneur local
en vue de ma formation martiale au terme de laquelle je serai fait chevalier.

En faisant preuve de courage et d'habilité lors de ma formation, je deviens valet d'arme du premier chevalier de la région.

Cependant mon goût prononcé pour la donzelle me fait perdre tout acquit.

En séduisant la fille de notre seigneur, je me suis fait un ennemi de mon principal bienfaiteur.

Forcé de quitter la Bretagne céans, je traverse le royaume des francs pour m'engager comme mercenaire dans les galères du Compté de Toulouse.

On voit du pays :

Traversée de la méditerranée escale à Antioche, escale dans le Califat Fatimide...
Une fille dans chaque port (la belle vie quoi).

Un gros rocher imprévisible près des côtes zirides. Je nage...

Recueillit par une famille de forgerons arabes, je demeure près d'eux durant deux ans après ma convalescence.

J’apprends le métier et je décide de retourner chez moi.

Je longue la côte arabe de la méditerranée en direction de Jérusalem en
louant mes services de forgeron contre le gîte et le couvert.

En traversant le Califat de Fatimide, je rencontre des érudits avec qui je sympathise.
Je prends le temps d'étudier les plantes, les mathématiques, les techniques de combat orientales...
Je rencontre les nomades qui apportent les produits d'Orient...

Mon savoir des plantes, du calcul et de la forge sont un véritable sésame pour traverser ces contrées.
Nul problème pour obtenir gîte, nourriture, vêtements.

Je traverse ainsi Jérusalem, l'Emirat de Damas, l'Emirat d'Alep, Antioche,
Les Principautés Arméniennes, Sultanat Romain, Empire Romain (Byzantin), Zeta, Rascie, Bosnie, Croatie, Germanie, Royaume des Francs...

C'est en germanie qu'il m'est donner de rencontrer des forgerons héritiés du savoir austrasien auprès de qui je perfectionne ma technique de soudure.

Suite à une rixe, je fais la connaissance d'un membre de la compagnie des cerfs...
C'est la naissance d'une profonde amitié avec les parias locaux (qui se ressemblent...)

Pour en savoir plus sur les CERFS http://www.compagnonsducerf.be/

A l'occasion j'aime également beaucoup l'époque Celtique...

NEMO vous salue.